ANIMÉ

PrésentationInfosStatuts

Présentation


Fondée en 1980 sur l'initiative de Monsieur André Brandt, Conseiller d'Etat chargé des Travaux publics en fonction à cette époque.

Ces informations devraient permettre de répondre à diverses questions, telles que: ma consommation d'électricité est-elle dans la moyenne nationale? Puis-je contrôler ma consommation de chauffage? Comment se répartit la consommation des divers agents énergétiques, pétrole, nucléaire, hydraulique, solaire ou autre? Quels efforts ont déjà été consentis dans notre.

L'Association Neuchâteloise d'Information en Matière d'Energie (ANIMÉ) a été fondée en 1980 sur l'initiative de Monsieur André Brandt, Conseiller d'Etat chargé des Travaux publics en fonction à cette époque. La mise en place de cette association intervenait peu de temps après la crise du pétrole de 1978, qui avait démontrée que les conséquences d'une pénurie de produits pétroliers - peu importe qu'elle soit d'origine technique ou politique - se jouaient des frontières avec une parfaite indifférence.

ANIMÉ réunit un certain nombre de personnes issues de tous les horizons politiques et professionnels désireuses de mener une réflexion commune et approfondie sur les problèmes de l'énergie. L'association s'est fixé pour but de diffuser largement auprès du public et auprès des autorités, les informations concrètes qu'elle a réunies ou élaborées au sujet de certains aspects de l'utilisation des diverses formes d'énergie ou des économies réalisables. Ces recommandations sont proposées sous une forme condensée et simple, de manière à pouvoir être immédiatement accessibles et utiles. Il ne s'agit donc pas de textes de fond théoriques, approfondis et exhaustifs, mais de mises au point et/ou de conseils pratiques: quelle est l'isolation thermique optimum que l'on peut attendre d'un bâtiment neuf? Le gaz est-il plus cher que le mazout?

Et qu'en est-il des émissions polluantes des différents agents énergétiques ? Les pompes à chaleur présentent-elles un avantage énergétique? Comment se compare l'ensoleillement à Neuchâtel ou à la Chaux-de-Fonds? Cette attention portée aux questions concrètes, fait que les préoccupations de l'association débordent généralement des frontières géographiques du canton de Neuchâtel. Par ailleurs, l'association cherche également à promouvoir, encourager ou faire connaître les recherches menées dans des domaines prometteurs mais encore peu reconnus.

C'est ainsi qu' ANIMÉ s' est par exemple associé au projet de production d'énergie solaire électrique mis en place au CPLN. Au cours de ces deux dernières décennies, les ingénieurs-conseils, électriciens, gaziers, chauffagistes, architectes, gérants d'immeubles, juristes, techniciens, scientifiques et autres spécialistes ou non-spécialistes qui ont fait partie du Comité d'ANIMÉ ou de ses groupes de travail, ont publié un certain nombre de documents sous forme de brochures et de cartes.

L'énergie électrique brute consommée en Suisse en 2001 s'élève à 129'500 GWh, dont 76'644 GWh sont d'origine nucléaire et 52'828 GWh d'origine hydraulique. La production brute, compte tenu des rendements des diverses centrales électriques est de 70'174 GWh.

Le 39,8% de la production est assurée par les centrales nucléaires et le 60,2% par les centrales hydrauliques, dont plus de la moitié par des centrales à accumulation dont le débit peut être réglé selon la demande.

Énergies du futur

Ceux qui viennent avec des idées innovantes sont considérés fous. Mais notre mode de vie est trépidant, on est égoïste et nous ne pensent pas à l’avenir de notre planète ou l’avenir de nos enfants. Fort heureusement ce sont des fous qui pensent à ces choses et ils essaient constamment de trouver des nouvelles façons à procurer des énergies du futur.

Des propositions pour un avenir brillant

Les questions de l’énergie et de l’environnement représentent la principale préoccupation des fous, comme on les appelle les scientifiques. L’épuisement des ressources et le réchauffement climatique sont au cœur des groupes scientifiques et ces problèmes doivent être réglées dans le plus tôt possible. Donc on apprendre qu’il y a l’énergie du futur – en fait, ce sont plusieurs.

Dans L'Association Neuchâteloise d'Information en Matière d'Energie (ANIMÉ) on débat sur l’avion solaire, les énergies marine, les utilisations de l’hydrogène, la voiture hybride et beaucoup d'autres idées qui vont soulever les sourcils de les sceptiques. Les énergies bleues des mers sont encore une énigme pour nous, mais nous savons que la mer est une réserve de chaleur qu’il n'a pas été encore exploité.

L’océan couvre 71 % de la surface du globe et il représente l'une des énergies du futur. Diverses caractéristiques peuvent être converties en énergie : chaleur, salinité, courants océaniques, vagues, marées – mais il faut développer des techniques pour en retirer une électricité durable. La scène du http://www.and6.ch est peut-être attirante, cependant les scientifiques étudient les énergies marémotrices et comment elles peuvent être utilisées pour réduire l’épuisement des ressources.

L’avion solaire représente l'une des les plus importantes innovations. L'Association Neuchâteloise d'Information en Matière d'Energie a des proposions qui permettra de réduire la pollution causée par les aéronefs. Mais ce sont des laboratoires volants qui doivent tester les meilleurs panneaux solaires – et on pense que ce sont des pays qui ne voient pas des panneaux avec énergie solaire!

Les équipes de recherche sur l’énergie veulent trouver énergies du futur pour un avenir meilleur et plus responsable. Les pistes de la photosynthèse ont influencé les gens de laboratoire et, sachant que les plantes produisent de l’énergie nécessaire à leur développement, les scientifiques veulent vérifier s’il peut être transformé en énergie pour les voitures. On entendre des idées à propos de la voiture hybride, qui peut utiliser l’énergie des plantes ou bien l’hydrogène, qui se trouve en abondance dans l’environnement.

Des villes neutres en carbone

Des villes vertes and neutres en carbone on prévu pour notre avenir, bien Indifférent si nous parlons de Paris, Zürich, London, Beijing ou New York. Ce sera un plaisir vivre dance ces villes ou les maisons ont des capteurs de présence et de luminosité. La maison sera connectée avec technologies pour solaire thermique et photovoltaïque, mobilité électrique, production et stockage d’hydrogène, nano-sécurité et smart grids et distribution d’énergie, entre autres.

L’avenir est ici et les nouvelles générations bénéficieront des technologies qui sont aujourd'hui juste des idées farfelues de certains penseurs fous. Considérez les publications de L'Association Neuchâteloise d'Information en Matière d'Energie, apprendrez ces détails importants sur l’énergie du futur et serez prêt de conduire une voiture de l’avenir qui ne dégagera pas de polluants!